Slideshow Image 1 soleil 1366_768 Aneto Campo fleurs MONTE-PERDIDO perno valier-neige vignemale vignemale
Accueil » Pyrénées » Ariège » Traversée du Couserans (GR 10 et +…)

Traversée du Couserans (GR 10 et +…)

Cette traversée nous propulsera dans une nature sauvage, forte, omniprésente… Le Couserans est une zone de blottie entre deux grandes vallées : celle de la Garonne et celle de l’Ariège.  Ces sommets jouent avec les 3000 mètres et nous aurons l’occasion d’en emporter quelques uns avec nous…

                Nous emprunterons le GR 10, mythique sentier traversant les Pyrénées de l’atlantique à la méditerranée.  Ce sentier présente l’avantage de passer par les lieux exceptionnels des zones qu’il traverse : sites naturels et sauvages, villages authentiques, refuges et gîtes d’étape. Nous nous échapperons quelque fois de cet itinéraire pour découvrir des paysages encore plus authentiques, plus sauvages : vallons secrets, sente oubliée, Mont Valier….

  • Déroulement
  • Les +
  • Hébergement
  • Date et lieu
  • Options

J 1: La chapelle de l’isard- le refuge de l’étang d’Araing : 6H00 ; +1000m

Une première journée de marche où l’on passera par d’ancien village d’estive, la forêt s’ouvre sur l’une des premières merveilles : la chapelle de l’isard. Rapidement nous sortirons de la forêt pour parcourir les pentes des pics délimitant le Couserans du Comminges et de la Catalogne : Le cap de Gauch, le Pic de la Calabasse, le pic Crabère

J 2: Ascension du pic Crabère, tour de garde Ouest du Couserans : 7H00 ; +700m/-700m

Une première ascension pour un sommet de taille… D’en haut on a une vue sur l’ensemble de la partie occidentale du Couserans et bien plus : Le parc national d’Aguas Tortes, les sommets Luchonnais, la plaine où par temps clair on peut même apercevoir la grande ville Toulousaine.

J 3: Le pic de L’Har-gîte d’étape d’Elie : 7H00 ; +500m/-1500m

Après une première nuit passée en refuge sur les rives de l’étang d’Araing, nous partirons en direction des mines du Bentaillou, témoins de temps où l’activité minière sur la face Nord du Maubermé était intense. Au passage nous gravirons le pic de l’Har (2424m) : magnifique belvédère sur l’ensemble du Biros. A peine descendu nous emprunterons une sente hors du commun peu fréquentée… sensations garanties…

J 4: La crête de la Mail de Bulard : 6H00 ; +900m/-1000m

Une montée digne de ce nom nous hissera sur la crête menant à un imposant sommet du Couserans : La Mail de Bulard. Nos efforts de la matinée seront récompensés par une vue splendide sur un ensemble de Vallées : Biros, Urets, Orle… Il ne nous restera plus qu’à suivre cette crête jusqu’au fond de la vallée. Nuit au gîte d’étape de Bonac

J 5: Les tunnels miniers de la vallée d’Orle : 7H30 ; +900m/-1000m

C’est un voyage à travers le temps qui nous attend pour cette journée. Nous remonterons la vallée d’Orle, autrefois l’une des principales voies de transit des minerais venant de la frontière avec l’Espagne. Les seuls témoins restants en sont ces extraordinaires tunnels creusés dans la falaise. Pour le bonheur des randonneurs, la voie a été conservée et aménagée dans ceux-ci… Baissez la tête et prenez une lampe frontale…

J 6: Le refuge des Estagnous : 6H00 ; +1300m

Vallée mythique : Le Ribérot menant au seigneur du Couserans : Le mont Valier… Nous nous laisserons guider par ce ruisseau enchanté qui nous fera découvrir des paysages si variés : forêt de hêtres, source jaillissante de sous les roches, cascade de Nérech, lac de montagne, puis le magnifique refuge des Estagnous s’offre à nous… au pied du géant…

J 7: Ascension du mont Valier : 7H00 ; +600m/-600m

Selon la légende l’évêque Valérius gravit ce sommet au 5 ème siècle depuis  son nom reste attaché à ce maitre incontesté des lieux. De là haut, nous sommes au pied d’une falaise de près de 2000 mètres de haut, les vallées paraissent bien basses… On aperçoit le long vol des vautours autour de nous. Si le temps le permet un retour par le petit Valier est envisageable : un itinéraire maison…

J 8: Vallée pastorale, rencontre avec le berger : 7H30 ; +250m/-1000m

C’est par l’étroit col de Pécouch que nous rejoindrons des estives ancestrales. Nous passerons par 2 cabanes pastorales, peut-être aurons nous la chance de rencontrer l’un de ceux qui passent l’été là-haut… L’un de ces acteurs intégrés au paysage de la montagne : le berger… Après une longue descente nous passerons la nuit au magnifique gite ONF forestier de Bethmale.

J 9 : Repos aux thermes d’Aulus les bains- Pique nique au magnifique hameau de Cominac, nuit au gîte d’Aunac

J 10: Les estives d’Aula et d’Arréou : 6H00 ; +1300m

Court transfert par une piste forestière. Une reprise en douceur, nous cheminerons  à travers les estives. Notre regard portera sur les falaises du Valier que nous avons conquis quelques jours plus tôt. Nous sommes seulement à une heure de l’Espagne par l’ouverture du Port d’aula. Route avortée il y a plus de 30 ans. Nous passerons la nuit dans une seconde cabane forestière de l’ONF superbement rénovée.

J 11: Couflens, Rouze: Villages et hameaux de caractère : 7H00 ; +1000m/-2200m

La descente sur le col de pause nous mènera à travers un patrimoine bâti témoin du passé (pas si lointain dans les vallées Pyrénéennes). Une grande journée de marche où les murailles du cirque d’Anglade et le mont Rouch viendront ponctuer de temps à autre le décor bucolique du bas des vallées.

J 12: L’immense crête du pic de Ruhos, Le village bucolique de St Lizier : 6H30 ; +1000m/-1200m

Du petit gîte où les propriétaires sont aussi agriculteurs, éleveurs et producteurs de
fromage, nous nous élèverons rapidement jusqu’au col de la erre du Cot. Nous continuerons sur la crête qui s’élance vers les hauteurs face au cirque d’Anglade. Nous nous arrêterons bien avant les hautes cimes pour plonger dans la profonde vallée du cirque de Cagateille. Nos rejoindrons le joli village de St-Lizier où nous passerons la nuit dans le gîte d’étape de cachet : la colline verte.

J 13: Les vallées et cascades de Fouillet et d’Ars : 6H00 ; +1200m/-200m

Après un court transfert au dessus de la station de Guzet-Neige nous parcourrons les deux vallées encaissées, ravinées offrant de splendides vues sur les méandres parcourant leurs lits. Ce relief déchiré est la cause de 2 autres merveilles de la nature : 2 cascades magnifiques où nous prendrons le temps de nous relaxer. Fin de journée détente aux thermes d’Aulus les Bains à 2 pas de notre gîte.

J 14 : La vallée du Garbet, Le plateau de Coumebière, Le refuge de Bassiès : 8h00 ; + 700m/ – 150m

Un autre itinéraire maison qui nous amènera à l’étang du Garbet pour retrouver le plateau de Coumebière : haut lieu du pastoralisme depuis le néolithique. Les vautours sont toujours présents au dessus du mont Girantès. Nous aurons tout à loisir de les observer lors de notre passage au port de Saleix qui pendant longtemps fut le seul col praticable pour relier le Couserans à la haute vallée de l’Ariège. Nuit au refuge de Bassiès

J 15: Descente en douceur en bas de la vallée: 5H30 ; -800m

Cette dernière journée clôturera notre traversée du Couserans. Nous finirons dans la vallée du Vicdessos. C’est face aux 3000 mètres Ariégeois que nous entamerons notre dernière descente. Et que nous nous rendrons compte que les hauts sommets du Couserans n’ont rien à envier à leurs grands frères le Montcalm et la pique Estats.

(Ascension facultative du pic rouge de Bassiès : + 1000m)

 Une ascension digne de ce nom pour ce dernier jour puisque nous terminerons par l’ultime pic bordant le Couserans. Cette journée est très variée puisque nous traverserons chaos de pierre, ruisseaux et quelques lacs où nous prendrons le temps de nous rafraîchir lors de notre retour

-        Le privilège d’une traversée intégrale

–        Un itinéraire GR 10 plus « quelques variantes maison »

–        Des panoramas éblouissants

–        Une nature sauvage tous les jours

–        La diversité des hébergements

–        Les sources d’eaux chaudes d’Aulus les bains

–        Une voiture assistance pour retrouver vos affaires lors des nuits aux gîtes

–        Si vous arrivez en train nous venons vous chercher à la gare à votre arrivée et nous vous ramenons à votre départ

5 nuits en refuge gardé, 2 nuits en gîte privé forestier ONF, 7 nuits en gîte d’étape

Pour les 8 jours, du samedi au samedi :

Du 30Juin au 0.78 Juillet 2018

Du 01 au 08 Septembre 2018

Autres dates sur demande

Pour les 15 Jours, du samedi au samedi :

Du 30Juin au 14 Juillet 2018

Du 01 au 15 Septembre 2018

Autres dates sur demande

 

Rendez- vous le Samedi matin à 09h00 à la gare routière de St-Girons.
Dispersion le Dimanche après-midi à 17H00 à la gare routière de St-Girons.

  • Possibilité d’arriver sur le lieu de votre hébergement  la veille ou rester sur le lieu d’hébergement le dernier jour

Durée

15 jours dont :

– 14 jours de marche

– 1 jour de repos aux thermes d’Aulus les bains

– 9 jours de GR 10

– 4 importants sommets du Couserans entre 2400 m et 2900 m

8 jours : Vous pouvez n’effectuer que la première partie

Tarif

1350 euros / pers (15 jours):

14 nuits : 7 nuits en gîte, 5 nuits en refuge gardé, 2 nuits en gîte forestier,

15 jours de pension complète (petit déjeuner, pique-nique, dîner),

14 randonnées encadrées par un accompagnateur en montagne,

2 entrées aux sources d’eau chaude d’Aulus les bains

800 euros / pers (8 jours):

8 nuits : 3 nuits en gîte d’étape, 4 nuits en refuge, 1 nuit en gîte forestier

8 jours de pension complète (petit déjeuner, pique-nique, dîner) + le petit déjeuner du jour de départ

8 randonnées encadrées par un accompagnateur en montagne,

Tarif Sur la base de 5 personnes inscrites

Difficulté

Moyen ;  5h à 9h00 de marche/ jour, de 500 m  à 1300 m de dénivelé / jour

Dénivelé

Dénivelé moyen/ jours : 800m

Altitude

Altitude maximum 2838 m Mont Valier